Incontournable dans l'univers de l’art relatif aux pièces d’époque

Aristophil compte différentes sociétés et associations de professionnels et partenaires du genre Distriart, Art Courtage, Finestim, parmi les divers partenaires contribuant à promouvoir la culture et la solution financière novatrice qu'il offre. Riche de milliers de membres, Finestim distribue les conventions Aristophil dans différents pays, notamment en France et en Suisse. Travaillant en étroite collaboration avec la société Aristophil depuis plus d’une décennie, ce réseau est constitué d'interlocuteurs privilégiés pour ses investissements. Le Carré Rive Gauche réunit les antiquaires et les galeristes du VIIème arrondissement de la capitale française. L’association contribue aussi à la promotion des pièces antiques et du patrimoine conjointement avec le groupe Aristophil à travers le Musée des Lettres et Manuscrits.

Transmettre sa passion aux passionnés et aux néophytes


Avec sa participation auprès de la Bibliothèque Nationale de France, le groupe Aristophil s'est fait remarquer dans le mécénat. En effet, le groupe a soutenu cet établissement lors de l'obtention de l'inestimable manuscrit enluminé de la Vie de Sainte-Catherine d'Alexandrie ainsi que des fonds d’archives Foucault, à savoir en 2011 et en 2013. La promotion et la mise en valeur du patrimoine culturel mondial effectuée par Aristophil le mène jusqu'à Hong Kong en 2012. Pour pouvoir diffuser sa passion à une plus grande échelle, l'entreprise essaie de rendre le monde de la culture accessible aux amateurs et aux néophytes en se déployant davantage et en procédant notamment à des implantations sur le territoire français, en Belgique, en Suisse et en Autriche. L’établissement d’Aristophil dans diverses régions du globe incarne aussi un positionnement stratégique pour la quête d'objets introuvables. De cette manière, l'entreprise augmente son rayon d’action et améliore son temps de réaction face à une occasion introuvable.

Aristophil




Animé par une forte passion et un esprit philanthropique


Dans les années 80, le futur directeur de la société Aristophil Gérard Lhéritier développe une réelle passion pour les manuscrits, les tapuscrits et les autographes à partir du moment où il tombe par hasard sur une lettre qui date de 1870 dans une vitrine de la rue Druot. Gérard Lhéritier forme le groupe Aristophil au cours de l'année 1990 en puisant une inspiration dans la découverte de la rue Druot. La lettre découverte en 1870 lui en apprend en effet un peu plus sur la fascinante histoire des « boules de moulins » et des « ballons montés » et retranscrit l'atmosphère du siège parisien. Après l’acquisition de son 1er manuscrit sur la rue Druot, la passion grandissante du futur cadre dirigeant de la société Aristophil le pousse à explorer l’époque du siège prussien par l'intermédiaire de la découverte d’autres manuscrits. Cette quête a abouti à une imposante collection personnelle.

Aristophil : Une promesse de vente de 8 %


Tout au long de leurs démarches, de la sélection à l’achat de la pièce, les clients et les connaisseurs sont épaulés par les professionnels d’Aristophil. Outre cette assistance continue, les clients de l'entreprise jouissent de conditions d’achat singulières. Vues les différentes formules avancées à travers ses conventions, la société Aristophil parvient à rendre plus abordables l’obtention et la détention d’œuvres d’art. Grâce à son système économique particulier, le domaine culturel ne reste plus propre aux collectionneurs fortunés. Dans la convention « Corpus Scriptural », les épargnants, amateurs ou néophytes, ont l'occasion d'obtenir et de détenir en « indivision » une pièce de l'héritage culturel. La convention « Corpus Scriptural » permet par conséquent de distinguer l'entreprise Aristophil sur le marché de la culture.

Aristophil : De grande valeur et uniques


Les manuscrits et principalement les lettres d’époque entretenues dans la prodigieuse collection d’Aristophil donnent également la possibilité de recomposer le climat d'un épisode historique spécifique. Le Président Directeur Général fondateur de l'entreprise a vécu cette expérience incroyable grâce à sa première acquisition, une lettre datée de 1870. Le trésor d'Aristophil est organisé en divers groupements thématiques. L'entreprise attribue une place spécifique aux courriers d’époque dans cet arrangement, en raison de leur importance décisive pour sa fondation. La sous-catégorie de la vitrine d’Aristophil consacrée au Titanic réunit des lettres, des photos, des télégrammes et des coupures de presse avant et après le naufrage. Ces documents retracent la détérioration de l’ambiance, glissant de l’insouciance à la stupeur jusqu’aux attaques sur http://www.aristophil.com/.